Services et Gestion
FR

Fraude au travail détaché dans le viseur

Le décret supprimant le droit de timbre de 40 euros initialement prévu pour toute demande de détachement européen de travailleur en France a été publié au JO du 12 février. Muriel Pénicaud a en outre annoncé 16 mesures de lutte contre la fraude au travail détaché, qui doivent être scellées par une ordonnance à paraître début mars. L'amende forfaitaire en cas de fraude notamment, passera de 2.000 à 3.000 euros (doublée en cas de récidive), et son non-paiement sera suspensif de l'activité. Le ministère réfléchit à la mise en place à terme d'un "name & shame" généralisé pour les auteurs d'infractions au détachement. La France a recensé 516.101 travailleurs détachés l'an dernier (hors transport routier), soit +46% annuels.

Les Echos 13/02 p.4, Le Figaro 13/02 p.22, Le Monde 13/02 p.12