Services et Gestion
FR

Chômage aux démissionnaires : le niet des partenaires sociaux

La séance paritaire du 11 janvier sur la réforme de l'assurance-chômage s'est focalisée sur l'extension de la couverture aux démissionnaires, avec une unanimité pour que cela ne se fasse pas à droits dégradés comme le suggérait l'exécutif. Ils ne semblent prêts à subordonner ces droits qu'à l'existence d'un projet professionnel, mais pas à accepter une allocation plus limitée dans le temps ou au montant plus réduit, ni à cantonner le droit à une fois tous les 5 ans. Alors que les syndicats refusent le principe même de droits dégradés, le patronat se montre aussi circonspect et plaide pour un renforcement des droits à formation et à sécurisation professionnelle plutôt que pour une solution passant par l'Unedic.

Les Echos 12/01 p.6, Le Figaro 12/01 p.19, Le Monde 12/01 p.7